Droit de la famille, chaque situation familiale se règle en toute légalité

La famille occupe une part essentielle de la vie de chacun d’entre nous, et ce durant toute notre vie. Et c’est justement parce que la famille conduit à bien des évolutions, parfois difficiles et complexes, qu’elle est soumise à une branche spécifique du droit public français : le droit de la famille.

Qu’il s’agisse d’unions familiales (mariage, pacs, concubinage), de ruptures (divorce, rupture de pacs, séparation de fait et de corps) ou encore de conflits familiaux (autorité parentale, pension alimentaire, droit de visite), chaque domaine de la vie de famille est contraint par la loi et nécessite bien souvent l’intervention d’un avocat spécialisé dans le droit de la famille.

Mariage, pacs, concubinage : être accompagné dans son union

Il existe dans le droit français, différents types d’union permettant à deux personnes
de contractualiser leur vie de couple et ainsi jouir d’une certaine protection législative, mais entraînant également des devoirs et des obligations qui doivent être connus et respectés par chacun.
Avocate du droit de la famille
Chaque union n’est d’ailleurs que la première étape comprise dans le droit de la famille. Le choix du régime matrimonial du couple nécessite en effet de se pencher sur bien des questions annexes. Organisation de la vie de famille, éducation des enfants, gestion des parents de chacun : autant de points sur lesquels le couple se doit d’être en accord aux yeux de la loi française.

Divorce, séparation et rupture : pour être du côté de la loi

Que l’on soit mariés, pacsés ou concubins, chacune de ces situations peut donner lieu à des ruptures. Mais, parce que ces moments sont déjà difficiles à supporter émotionnellement, il convient de régler ces problèmes en toute légalité afin d’être en totale conformité avec la loi. Que l’on soit dans un cas de séparation de fait ou de corps, chaque rupture entraîne des conséquences juridiques et des devoirs à respecter pour chacun des deux membres du couple.

couple en crise

A noter que de consulter un spécialiste du droit de la famille n’engage en aucun cas une procédure. Cette consultation peut se faire à titre informatif sans aucune poursuite future.

Le droit de la famille et la question des enfants

Adoption, séparation des parents, famille recomposée, autorité parentale, filiation : de nombreuses branches du droit de la famille concernent directement vos enfants. Quel que soit leur âge, ces derniers sont considérés comme des membres à part entière de votre famille et sont soumis au droit de la famille.

Dans quasiment chacune des situations familiales pouvant exister, qu’il s’agisse d’un conflit ou d’une union, la question des enfants doit être abordée et bien encadrée afin d’entrer en vigueur avec la législation française.